Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J17 / jeudi 12 mai 2016 / Chile

Publié le

Il est 6h du main et nous sommes enfin arrivés à San Pedro de Atacama au Chili. Après un passage pour un rapide bilan de santé chez un médecin installé dans un algeco de fortune, un véhicule militaire nous amène à notre Hostal nommé Desert. Et il porte bien son nom car nous trouvons bien sûr porte close et sommes obligés de réveiller le propriétaire par plusieurs coups de sonnette pour enfin trouver un lit sur lequel nous nous écroulons aussi sec. Heureusement qu’il y le chauffage et une bonne couette mais malgré cela nous mettons un bon moment à nous réchauffer.

Vers 10h nous sommes réveillés et le temps est magnifique. Qui pourrait penser qu’il a neigé à 50km de là. Je relis mes mails. Le guide que j’avais contacté est venu nous chercher ce matin à 5h30 pour notre 1ère excursion. Nous n’étions même pas dans le village !

Nous nous rendons donc dans le centre-ville de San Pedro pour voir si nous pouvons quand même faire celle prévue l’après-midi. C’est parfait, ils sont compréhensifs et nous prennent bien en main pour la suite de visites.

C’est donc après une rapide exploration ce centre-ville, un village aux rues défoncées en terre battue bordées de restaurants et boutiques, que nous nous mettons en route avec un petit groupe de 9 autres personnes et notre guide Pablo pour la visite du fameux désert d’Atacama, le plus aride de la planète. Nous sommes les stars du jours, ceux qui ont passé la nuit bloqués dans le bus au Paso de Jama. Au programme, visite de la vallée de la Lune et de la vallée de Mars, escalades de dunes de sables, crapahutage dans les mines de sel, des kilos de sable plein les chaussures pour finir par un coucher de soleil du haut de la pierre du Coyote avec vue sur la volcan Licancabur. Pour la 1ère fois de ce voyage, il fait vraiment très chaud. Et Pablo nous fait beaucoup marcher même s’il prend toujours soin de nous demander si nous ne sommes pas trop fatigués.
Dès le coucher du soleil la température chute. Ici, ce sont vraiment les extrêmes.

A 20h, retour à San Pedro dans la rue principale très animée. pour un dîner à l’Estaka près d’un bon feu de cheminée. Beaucoup de personnes sont déjà attablées, ils n’ont pas l’air d’avoir des horaires d’ouverture aussi tardifs qu’en Argentine. Tant mieux car nous avions vraiment très faim. Le serveur nous demande si nous sommes alsaciens. Il a reconnu notre accent. Coïncidence, il est franco-chilien et a habité à Dachstein. Nous goûtons notre 1ère bouteille de vin chilien et l’énorme steack de Jacqui est aussi bon qu’en Argentine. Les plats sont vraiment copieux et présentés de façon gastronomique. Qui aurait pensé trouver cela dans un village perdu en plein désert !

Ensuite retour direct à l’Hostal Desert ; nous ne faisons pas long feu, il y a du sommeil à rattraper.

J17 /  jeudi 12 mai 2016 / Chile
J17 /  jeudi 12 mai 2016 / Chile
J17 /  jeudi 12 mai 2016 / Chile
J17 /  jeudi 12 mai 2016 / Chile
J17 /  jeudi 12 mai 2016 / Chile
J17 /  jeudi 12 mai 2016 / Chile
J17 /  jeudi 12 mai 2016 / Chile
J17 /  jeudi 12 mai 2016 / Chile
J17 /  jeudi 12 mai 2016 / Chile

Commenter cet article