Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J2 / Mercredi 27 avril 2016 / Bienvenido Buenos Aires

Publié le

5h du matin heure locale : nous arrivons sur le sol brésilien, à Sao Paulo plus précisément pour une courte escale de 2h. A Sao Paulo, il fait lourd et il pleut, et le transit se passe très vite et très efficacement avant qu’un petit Airbus plein comme un oeuf ne nous emmène pour un court vol de 3h en direction de Buenos Aires, capitale de l’Argentine.

Un rapide passage à la douane argentine à peine moins intimidante que l’américaine, photo et empreintes y compris, un petit moment de stress comme d’habitude en attendant les valises qui finalement sont bien arrivées même si ce sont presque les dernières.

Nous sautons dans un taxi noir et jaune qui nous emmène pour quelques pesos et sans nous arnaquer au centre-ville à l’hôtel Moreno où nous logerons pendant 3 jours.

Notre chambre n’est pas prête, il est à peine midi et nous prévoyons d’aller déjeuner en attendant. Sans doute mue par l’intuition féminine, je décide de me connecter à internet pour vérifier mes mails et oh, mauvaise surprise alors que jusque là tout roulait sans problème. L’agence de voyage nous informe d’une modification sur un de nos vols intérieurs la semaine prochaine. Alors que son arrivée était déjà prévue tardivement en soirée, ce vol est carrément décalé d’une journée. Du coup s’en suit un échange de mail avec l’agence pour essayer de rectifier tout cela car cela remet en cause nos réservations d’hôtels ainsi que notre location de voiture. Il ne nous reste finalement pas d’autre solution que de reprendre de nouveaux billets pour le trajet en question avec une autre compagnie. Supplément de frais et 500 dollars de moins en poche tout de suite le 1er jour, ça promet. J’espère qu’il n’y aura pas d’autres imprévus. L’agence promet de régler les choses entre temps. On verra bien.

Cela ne nous empèche pas d’aller manger nos 1ères empanadas, des petits chaussons fourrés à la viande à Las Americas lors de notre petit tour dans le centre-ville, tout près de la plaza del Congresso, siège de l’assemblée nationale et du Sénat argentin. Je n’ai pas eu le temps de les photographier que Jacqui les avait déjà mangées. Il fallait bien se réchauffer car la température de la ville est en gros celle de Strasbourg ces jours derniers, c’est à dire frais et venteux.

Retour à l’hôtel pour une petite sieste bienvenue dans notre grande chambre très classe au 6e avec balcon et vue pas terrible sur des immeubles un peu décrépits, à l’image du reste du centre ville qui nous a laissé une drôle d’impression. C’est très hétéroclite et pas très beau du point de vue architectural.

Nous avons bien du mal à nous remettre en route mais nous décidons malgré tout de reprendre le chemin de l’ancien port rénové en quartier à la mode et tout près de notre hôtel pour aller manger quelque chose encore. Nous n’allons pas le regretter car le buffet de grillades de Siga la Vaca est un vrai régal. Pour l’équivalent de 20€, boissons et desserts compris, nous goûtons pour la 1ère fois à tout l’échantillon des viandes argentines sous forme de parillada, un énorme barbecue. C’est excellent. Nous nous couchons enfin bien repus et fourbus ; il est plus de 23h et la journée a été bien fatiguante !

J2 / Mercredi 27 avril 2016 / Bienvenido Buenos Aires
J2 / Mercredi 27 avril 2016 / Bienvenido Buenos Aires
J2 / Mercredi 27 avril 2016 / Bienvenido Buenos Aires
J2 / Mercredi 27 avril 2016 / Bienvenido Buenos Aires
J2 / Mercredi 27 avril 2016 / Bienvenido Buenos Aires
J2 / Mercredi 27 avril 2016 / Bienvenido Buenos Aires

Commenter cet article