Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J22 / mardi 17 mai 2016 / Valparaiso

Publié le

C’est le silence qui nous réveille. On n’entend pas un bruit depuis notre chambre au 2e étage. Le quartier semble endormi lorsque nous sortons après un excellent petit déjeuner avec vue sur le port de Valparaiso. Pourtant, il est presque 10h !

Nous déambulons au fil des ruelles du quartier du Cerro Conception avec ses façades de toutes les formes et de toutes les couleurs, couvertes de tags et de fresques plus ou moins réussies. Chaque tournant est l’occasion d’une autre découverte. Ca monte, ça descend, il y a des pavés, puis des escaliers et finalement nous nous retrouvons au centre de la ville basse, le long du port. Ici, c’est moins touristique et plus actif. Marché aux poisson, commerces en tout genre, mais beaucoup de saleté et de pollution aussi.

Nous remontons vers un point de vue sur la ville en empruntant l’un des moyens de déplacement originaux mis en place dans la ville pour accéder aux collines, les fameux ascensores. Il s’agit en fait de funiculaires qui grimpent sur les flancs des collines. Ils sont très anciens et seuls quelques uns sont encore en service. Le plus vieux date de 1883 et il s’agit d’une espèce de caisse en bois où ne peuvent tenir que 5 ou 6 personnes à la fois. C’est folklorique et on se demande comment ça peut encore fonctionner ! Nous allons en emprunter plusieurs durant la journée, car les montées ici sont raides à pied.

Après l’observation de l’intense activité du port maritime avec ses grues et ses porte- containers, nous passons sur une autre colline, le Cerro Bellavista qui domine la ville et où est perchée l’une des maisons de Pablo Neruda. Comme nous n’avions pu visiter celle de Santiago, celle-ci est incontournable. Et cela vaut le coup, la maison est originale, toute étroite et haute, et remplie de meubles et objets insolites rassemblés par le poète le plus célèbre du pays. La vue depuis son bureau au 4e étage est époustouflante et presque à 360°. En plus, le temps s’est dégagé et le soleil a réussi à percer. Magnifique journée. Moi qui pensait que ce serait l’endroit où nous aurions le plus froid, je suis ravie.

Encore une petite descente à pied au milieu des maisons colorés, une nouvelle montée en ascenceur, et nous voilà de retour sur le Cerro Conception, sur le paseo Gervasoni et son hôtel du même nom, un des plus anciens de la ville. C’est vraiment ici le coeur de Valparaiso.

Pour notre dernière soirée, et comme nous avions apprécié le lieu pour sa cuisine et surtout sa magnifique vue sur la baie et les collines illuminées, nous retournons dîner chez Fauna presque à la même table. Dernier pisco sour et dernière bouteille de Sauvignon blanc pour accompagner les poissons, thon et merlu, élégamment présentés.

J22 / mardi 17 mai 2016 / Valparaiso
J22 / mardi 17 mai 2016 / Valparaiso
J22 / mardi 17 mai 2016 / Valparaiso
J22 / mardi 17 mai 2016 / Valparaiso
J22 / mardi 17 mai 2016 / Valparaiso
J22 / mardi 17 mai 2016 / Valparaiso
J22 / mardi 17 mai 2016 / Valparaiso
J22 / mardi 17 mai 2016 / Valparaiso
J22 / mardi 17 mai 2016 / Valparaiso
J22 / mardi 17 mai 2016 / Valparaiso
J22 / mardi 17 mai 2016 / Valparaiso

Commenter cet article