Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J7 / lundi 2 mai 2016 / Cataratas brasilianas

Publié le

Réveillés très tôt nous traînons un peu ce matin. Rien ne presse, nous avons prévu de visiter les chutes d’Iguazu du côté brésilien, et d’après le Routard, cette visite se fait en 2 à 3h.

Le temps de passer à la réception réserver notre navette du lendemain pour l’aéroport, nous voilà partis pour reprendre des billets de bus pour le trajet vers le Brésil. Comme le départ n’est qu’à 10h30, on refait un petit tour dans le centre-ville, si on peut appeler cela comme ça vu qu’il y a 2 rues un peu animées, avant le départ. On essaye à nouveau de trouver le chemin vers le Hito de tres fronteras et encore une fois, on part dans la mauvaise direction.

A la montée dans le bus, nous sommes 4 pour 50 places. Une Galloise et 1 jeune français se joignent à nous. On en profite pour discuter un peu, surtout Jacqui, qui dès qu’il rencontre un français est ravi.

Un stop à la douane argentine tout d’abord, nous descendons du bus et allons faire tamponner nos passeports, puis remontons dans le bus 10 mêtres plus loin. Puis un 2e stop aux douanes brésiliennes et c’est le chauffeur qui se charge des démarches pour nous alors que nous attendons sagement à nos places.

Et nous voici accueillis à l’entrée du parc des chutes coté brésilien par un charmant guide touristique qui nous explique le déroulement de la visite en parfait français et avec humour en plus. On a l’impression ici que l’on se trouve un peu dans un parc d’attraction à l’américaine où rien n’est laissé au hasard. départ en bus vers le début du sentier, parcours bien balisé, passerelles pour approcher au plus près des chutes et ascenseur panoramique. Le parcours en beaucoup plus court que celui que nous avons fait hier, mais la vue sur l”ensemble des chutes est grandiose. Le fin mot de l’histoire est que les chutes d’Iguazu se trouvent en territoire argentin, mais que les brésiliens en possèdent la plus belle vue. Il faut vraiment faire les 2 côtés. Plusieurs dizaines de prises de vue plus tard, agréablement rafraichis par la brume qui se dégage de tous ces mètres cubes d’eau, nous prenons le chemin de la sortie et nous dirigeons en face vers le Parque des Aves, repéré dans notre guide. Nous ne sommes pas déçus de la visite, des centaines d’oiseaux peuplent d’immenses volières et on peut admirer à loisirs les fameux perroquets colorés et surtout les toucans.

A 17h, nous reprenons notre bus, cette fois-çi nous sommes 7, pour refaire le chemin et toutes les formalités douanières en sens inverse et retourner en Argentine.

Après une rapide vérification de ma boite mail, je respire. Le vol Aérolineas Argentinas que nous devons prendre demain est confirmé. Plus que les valises à refaire et nous partons dîner d’une pizza chez Nino au coin de la rue. Une “grande” suffira, elle est énorme et bien garnie. De plus ils nous font 20% de remise ce soir et nous en aurons en tout et pour tout avec la maintenant habituelle bouteille de vino tinto Malbec pour 18€. Nous y faisons une agréable rencontre aussi, un couple de français vivant en Guyane, ce qui nous permettra de discuter un peu.

J7 / lundi 2 mai 2016 / Cataratas brasilianas
J7 / lundi 2 mai 2016 / Cataratas brasilianas
J7 / lundi 2 mai 2016 / Cataratas brasilianas
J7 / lundi 2 mai 2016 / Cataratas brasilianas
J7 / lundi 2 mai 2016 / Cataratas brasilianas
J7 / lundi 2 mai 2016 / Cataratas brasilianas
J7 / lundi 2 mai 2016 / Cataratas brasilianas
J7 / lundi 2 mai 2016 / Cataratas brasilianas
J7 / lundi 2 mai 2016 / Cataratas brasilianas

Commenter cet article